wordpress stats
iconBiltmore Estate

300_biltmore__13_george_vanderbilt._photo_credit_the_biltmore_company_312
L'homme à l'origine de ce rêve démesuré est George Washington Vanderbilt II. Né à New York en 1862, George Vanderbilt est le petit-fils de Cornelius Vanderbilt (1794 -1877), dit le "Commodore", qui avait bâti son immense fortune dans les domaines des chemins de fer et de la construction navale.




The Guilded Age

L'héritier décida d'établir sa résidence secondaire à Asheville, Caroline du Nord, une petite ville des Blue Ridge Mountains, au sud des Appalaches, où il était venu passer l'été avec sa mère à l'âge de 16 ans. C'était l'époque opulente que l'on appela par la suite, selon l'expression de Mark Twain,  le "Guilded Age", l'âge d'or, né de la période de reconstruction succédant aux ravages de la Guerre de Sécession (1861-1865) et qui s'étendit sur quatre décennies jusqu'aux toutes premières années du 20e siècle. Une époque de croissance exponentielle et de boom économique. Une époque de projets démesurés, celles des hôtels particuliers sur la prestigieuse 5e avenue de New York ou dans les stations mondaines de la côte Atlantique.

300_biltmore__1_312
Chez les Vanderbilt, enfants et petits-enfants du "Commodore", les moyens ne comptaient pas. Cornelius Vanderbilt II  fit construire le Breakers, le plus beau "cottage" de Newport, Rhode Island, ainsi qu'une maison (aujourd'hui démolie), la plus grande maison privée jamais construite à New York, sur la 57e rue. Frederick William Vanderbilt fit construire "Hide Park", dans l'Etat de New York. William Kissam fit construire son opulent "Petit Château". George Washington Vanderbilt donna libre cours à son imagination avec Biltmore Estates.




300_biltmore_8_construction_312

Un siècle d'histoire à Biltmore

La construction débute en 1889. George Vanderbilt a alors 27 ans. Elle s'étendra sur une période de six ans. Une véritable communauté d'artisans et d'ouvriers, tous corps de métiers réunis, s'y consacrera à plein temps. Le château est inauguré en présence de la famille et des amis, la veille de Noël 1895. En 1900 naît "dans la chambre Louis XV" Cornelia, la fille de George Vanderbilt et d'Edith Stuyvesant épousée deux ans plus tôt à Paris. En 1914, George meurt subitement, à l'âge de 51 ans, d'une appendicite aiguë. Sa fille Cornelia continuera à vivre dans la propriété après son mariage avec un diplomate anglais. 

300_biltmore__14_edith_vanderbilt_with_daughter_215

Leurs deux fils y naîtront, en 1925 et en 1928.

En 1930, début de la Grande Dépression, Cornelia décide d'ouvrir Biltmore Estate aux visiteurs. Durant la Seconde Guerre mondiale, Biltmore sert de refuge à une soixantaine d'oeuvres (parmi lesquelles des Rembrandt, Raphaël, van Dyck) transportées depuis la National Gallery of Art de Washington DC.
En 1960, les deux fils de Cornelia décident de se consacrer à plein temps à la propriété et d'en préserver la splendeur. Les premières vignes sont plantées, améliorées à partir de 1971 avec l'arrivée d'un spécialiste français Philippe Jourdain.






300_biltmore__7_banquet_hall_-_copie_312Une construction démesurée

Au total, plus de 16.000 m², dont 12.000 habitables, pour cette demeure de style dit "Chateauesque" inspiré de celui des châteaux Renaissance de la Loire, celui de Blois tout particulièrement. La construction nécessita six années seulement, entre 1889 et 1895. Elle fut confiée à l'architecte newyorkais Richard Nunt,  un des architectes attitrés de la famille Vanderbilt. Vanderbilt se chargea, au cours de nombreux voyages en Europe de choisir le mobilier. Tapis, meubles, tapisseries, objets décoratifs, autant d'antiquités de prix, certaines remontant au 15e siècle.


Pour les espaces extérieurs, c'est à un autre architecte bien connu que fit appel le maître de maison : la star des paysagistes, Frederick Law Olmsted (1822-1903), auteur d'une infinité de parcs, parmi lesquels Central Park à New York, ou le Parc du Mont Royal à Montréal. Olmstead organisa un "jardin à la française", un "jardin anglais", des espaces forestiers et agricoles, et dessina la route sinueuse qui conduit au château et parcourt la propriété.


300_biltmore__16_312Visiter Biltmore Estate
Trois étages, un labyrinthe de pièces, de couloirs, de vérandas, de loggias, de jardins d'hiver, de chambres, de grands et de petits salons, salles de banquet, fumoirs, cuisines, salles de sport, salles de jeu, bibliothèques (10 000 volumes), salles de bains, bowling ou nurseries...

Sans compter les chambres réservées au personnel, nombreux on l'imagine à la grande époque de Biltmore. Et dans ces salles et salons, le mobilier d'époque rapporté d'Europe par George Vanderbilt, mais aussi des éléments décoratifs, 65 cheminées, des vêtements anciens, des tapisseries du 16e siècle, des oeuvres d'art parmi lesquelles on admirera des tableaux de Pierre-Auguste Renoir et des aquarelles de John Singer Sargent.

A l'extérieur, on découvre les jardins, anglais, italien et français, le jardin botanique, ou le jardin de roses aux 250 variétés, et  les arbres d'Amérique aux couleurs flamboyantes en automne, ou l'on parcourra les kilomètres de sentiers et de routes forestières.



Heures d'ouverture : de 9 h à 16 h 30.
Les jardins restent ouverts jusqu'au crépuscule.
Tarifs : 59 $ par adulte - 29,50 $ pour les 10-16 ans.
L'entrée comprend la visite de la maison, des jardins et des vignobles.
Adresse :  Biltmore – One Lodge Street – Asheville, NC 28803

 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~