wordpress stats
iconSeattle (2)
Lire le début de l'article : Seattle - 1ere Partie


300_seattle_ferry_312


Une promenade en Ferry

Vivement conseillée pour avoir la plus belle vue possible sur la spectaculaire "skyline" de Seattle et pour découvrir cette partie du Puget Sound. On embarque sur le Pier 52.

Pour quelques dollars, il serait bien dommage de ne pas s'offrir une mini-croisière en direction par exemple de l'île de Bainbrige. (8 $ A/R) Une traversée de 35 minutes pour arriver sur cet île à la côte bordée de charmants cottages en bois et de minuscules ports de plaisance. En chemin, si le temps est dégagé, on apercevra la cime du volcan, le Mont Rainier.




La Space Needle

Le symbole de Seattle. Une tour aux allures futuristes culminant à 184 mètres et terminée par une vaste plateforme à l'allure un peu kitch d'une soucoupe volante

300_seattle_space_needle_2_312

Construite pour l'Exposition de 1962, elle était alors la plus haute structure à l'ouest du Mississippi. Une construction en avance sur son temps puisque cette architecture légère et élancée fut conçue pour résister aux tremblements de terre jusqu'à une magnitude de 9 et à des vents de plus de 320 km/h.

Du restaurant tournant (360° toutes les 47 minutes) aménagé à son sommet la vue s'étend jusqu'à la Chaîne des Cascades, à la péninsule Olympic et au sommets enneigés du Mont Rainier. Une quarantaine de secondes en ascenseur permet de se rendre au sommet de la tour (22 €).
On peut accéder à la Space Needle à partir du centre ville au moyen d'un petit monorail datant lui aussi de l'Exposition Universelle.



300_seattle_olympic_sculpture_park_312Columbia Center

Dominant largement la Space Needle du haut de ses 284 mètres, L'immeuble du Columbia Center est le plus haut building de Seattle et le deuxième plus haut de la Côte ouest. Une plateforme d'observation accueille les visiteurs au 73e étage. (12,5 €).


Olympic Sculpture Park

Un vaste espace vert avec une belle vue sur la ville et sur le port,  parsemé de sculptures modernes de grande envergure  parmi lesquelles trône un grand "aigle" rouge d'Alexandre Calder. (Gratuit).




Ballard Locks

Encore nommées Chittenden Locks. Une série d'écluses destinée à faire transiter les péniches et bateaux de loisirs entre les eaux du Pudget Sound et le réseau navigable intérieur de l'Etat de Washington, quelque 6 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Un dénivelé que les saumons franchissent, péniblement contre le courant, au moyen d'un "escalier à poissons" (fish ladder) destiné à leur permettre de remonter la rivière pour aller pondre sur les lieux de leur naissance. Une salle aménagée permet aux visiteurs d'observer, derrière d'épaisses vitres, les efforts des saumons dans leur remontée vers la source.

 


A visiter encore

Seattle ne manque pas d'attraits et la visite de la ville méritera bien un minimum de deux ou trois jours. Outre les attractions les plus fréquentées, déjà citées, on pourra être intéressé par les visites suivantes.
 

- Boeing : à Everett, à une quarantaine de km au nord de la ville, l'usine Boeing est en volume la plus grande construction du monde. (18 $). Sur le site Boeing, le Museum of Flight est un des plus importants musées d'aéronautique du monde.

- Chinatown, aujourd'hui appelé l'International District. Idéal pour ses petits restaurants, ses boutiques exotiques  et ses salons de thé.

300_seattle_gas_works_park_312Gas Works Park : un des très nombreux espaces verts de Seattle, celui-ci à la particularité d'être installé sur l'emprise industrielle d'une usine à gaz désaffectée et réaménagée pour le public. (Gratuit). Belle vue, par-delà le Lake Union, sur Downtown Seattle.

- Seattle Art Museum : au coeur de Downtown, les oeuvres des maîtres européens côtoient les pièces d'art asiatique et les gravures rupestres des premiers peuples d'Amérique. (17$).

- Central Public Library : pour son architecture de verre signée Rem Koolhaas et sa "spirale de livres" qui s'élève sur quatre étages.

- Seattle souterrain : le Seattle Underground Tour  (18$), pour découvrir les restes de la ville telle qu'elle était, au niveau de Pionner Square, avant le grand incendie de 1889.
300_seattle_fremont_troll_2_312
- Le Gum wall : pour les visiteurs en quête d'insolite, à deux pas en contrebas du marché de Pike Place, un long mur à la "décoration" duquel vous pourrez participer en collant votre chewing gum...

Fremont Troll : le "Troll sous l'autoroute", une autre visite insolite, colossale statue cachée sous un pont autoroutier (sur 36e rue Nord et Troll avenue nord).



Seattle - 1ere Partie

 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~