wordpress stats
iconMont Rainier NP

300_mont_rainier_1_312

Mount Rainier est volcan couronné de neige, situé à l'est des villes de Seattle et de Tacoma, qui en sont respectivement distantes de 170 et 119 km. Ses richesses naturelles sont appréciées des grimpeurs qui entreprennent l'ascension du sommet et des équipes cinématographiques qui ont utilisé dans d'innombrables films le décor exceptionnel composé par les forêts touffues, les épaisses mers de glace, les torrents et les lacs cristallins du parc.

Le Parc National du Mont Rainier est le parc le plus mythique de l’Etat de Washington. La cime enneigée du célèbre sommet, qui culmine à 4 393 mètres, domine en hauteur la Chaîne des Cascades dont il fait partie. Elle est visible par temps clair depuis la ville de Seattle, malgré la distance qui les sépare. 
Le Parc National fut établi en 1899. C'est ainsi, chronologiquement, le cinquième Parc après Yellowstone (le premier, en 1872), Yosemite, Sequoia et Kings Canyon.

Le Volcan
Mount Rainier est le massif le "plus proéminent" des Etats-Unis continentaux (les 48 Etats), c'est à dire celui dont le dénivelé est le plus important entre la base et le sommet. C'est aussi le massif le plus recouvert de glaciers (26 importants) des 48 Etats. L'un des volcans les plus surveillés du monde, il fait partie d la liste des 17 "Volcans de la Décennie", au même titre que le Vésuve et l'Etna (Italie), le Teide (Canaries), le Merapi (Indonésie), le Santorin (Grèce) ou le Mauna Loa (Hawaii).
Volcan considéré comme "épisodiqument" actif, le Mont Rainier n'a pas connu d'éruptions depuis une période d'activités sporadiques comprise entre 1820 et 1854, et de quelques événements mineurs observés jusqu'en 1894. Et rien ne permet aujourd'hui d'envisager l'imminence d'une éruption. Cependant, si une éruption devait survenir, les effets pourraient en être dévastateurs, bien supérieurs à ceux de l'éruption du Mont Sainte Hélène en 1980, en raison de la très forte quantité de neiges et de glaces recouvrant le massif, et dont la subite fonte sous l'effet de la chaleur serait fatale à la région et mettrait en péril la vie de plus de 1,5 million de personnes.
Il faut donc savoir que la visite du Mont Rainier n'est pas sans danger. Les recherches les plus récentes considèrent même le volcan comme plus potentiellement dangereux qu'on ne le pensait autrefois. Une visite au parc national n'est donc pas à prendre à la légère : à chacun de décider s'il est prêt à courir un risque, même si les probabilités d'éruption restent minimes. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas négliger, avant toute visite, de s'informer, notamment sur le site officiel du parc, de toute éventuelle alerte qui pourrait être publiée.

Randonnées à Mount Rainier
La visite du massif, qui n'est pas sans rappeler les Alpes, permet d'admirer de près une coulée de glace de quelque 9 km de long, Emmons Glacier, l'un des 26 glaciers qui couvrent les pentes de cette enclave arctique en pleine zone tempérée. 
De juin à octobre affluent les randonneurs. Le parc leur offre plus de 480 km de pistes bien aménagées, des ascensions organisées sous la conduite de guides de montagne ou des écoles d'escalade dans la glace.
Chaque année, les amateurs de randonnée en haute montagne escaladent Mount Rainier par ses diverses faces. Le parcours, avec dénivellation de 2 700 m, est de 13 km environ. Un parcours difficile, réservé aux randonneurs entraînés. L'équipée dure deux à trois jours. Plus de 10 000 personnes la tentent chaque année, parmi lesquelles presque 50 % n'arrivent pas au sommet pour des raisons de préparation insuffisante ou de météo changeante.
Elle commence par une première montée jusqu'à Camp Muir, abri rocheux situé à 3 000 m d'altitude. Le lendemain, avant l'aurore, les grimpeurs prennent la route du sommet, en cordée cette fois, mais ils ne s'y attardent pas et redescendent au camp de base avant que la chaleur du soleil ne risque de détacher des blocs de la croûte glacée.
Autre randonnée intéressante et plus facile : deux fois par jour, si la neige n'est pas trop épaisse, un guide emmène les visiteurs (4 km de marche) aux grottes de Paradise Glacier, immenses cavernes tapissées de cristaux de glace aux reflets changeants.
Wonderland Trail connaît un succès croissant auprès du public. Il encercle Mount Rainier sur près de 144 km et traverse des paysages très variés : champs de myrtilles, prairies émaillées de fleurs à 2 000 m d'altitude, ruisseaux alimentés par les glaces, cols montagneux, forêts qu'embrasent les couleurs éclatantes des espèces buissonnantes d'érables et le cuivre rouge des sorbiers. Il est recommandé de consacrer entre cinq et dix jours au circuit complet. Wonderland Trail est souvent considéré comme l'une des plus belles randonnées du monde.
 
Ceux qui souhaitent observer la faune de près peuvent visiter le Northwest Trek Wildlife Park où évoluent près de deux cents animaux. Au cours d’une excursion, accompagnés de naturalistes, les visiteurs partent à la découverte des bisons, grizzlis et aigles impériaux.

L’hiver, le Mont Rainier attire également les skieurs qui dévalent les pistes autour du Nordic Center à White Pass.
 
Mount Rainier National Park est situé au centre de l'Etat de Washington à environ 48 miles au sud-est de Tacoma et à une heure et demie de route de Seattle. L'entrée de Nisqually, Situé au sud-est du parc, sur la route706, est ouverte toute l'année. Les autres entrées ne sont ouvertes que durant l'été.
Le prix d'entrée est de 15 $ pour un véhicule (7 jours) ou de 5 $ par individuel.
Trois campings (480 places au total) permettent, en été, le logement sur place. Certaines places sont sans réservations : premiers arrivés, premiers servis. D'autres, comme dans les campings de Cougar Rock et de  Ohanapecosh, nécessitent une réservation quelques mois en avance (voir le site recreation.gov).





Le Parc National du Mont Rainier est le parc le plus mythique de l’Etat de Washington. La cime enneigée du célèbre sommet, qui culmine à 4 393 mètres, domine en hauteur la Chaîne des Cascades dont il fait partie. Elle est visible par temps clair depuis la ville de Seattle, malgré la distance qui les sépare. Le Parc National fut établi en 1899. C'est ainsi, chronologiquement, le cinquième Parc après Yellowstone (le premier, en 1872), Yosemite, Sequoia et Kings Canyon.





300_mont_rainier_15_312Le Volcan

Mount Rainier est le massif le "plus proéminent" des Etats-Unis continentaux (les 48 Etats), c'est à dire celui dont le dénivelé est le plus important entre la base et le sommet. C'est aussi le massif le plus recouvert de glaciers (26 importants) des 48 Etats.

L'un des volcans les plus surveillés du monde, il fait partie d la liste des 17 "Volcans de la Décennie", au même titre que le Vésuve et l'Etna (Italie), le Teide (Canaries), le Merapi (Indonésie), le Santorin (Grèce) ou le Mauna Loa (Hawaii). Volcan considéré comme "épisodiqument" actif, le Mont Rainier n'a pas connu d'éruptions depuis une période d'activités sporadiques comprise entre 1820 et 1854, et de quelques événements mineurs observés jusqu'en 1894.

300_mont_rainier_23_312Et rien ne permet aujourd'hui d'envisager l'imminence d'une éruption. Cependant, si une éruption devait survenir, les effets pourraient en être dévastateurs, bien supérieurs à ceux de l'éruption du Mont Sainte Hélène en 1980, en raison de la très forte quantité de neiges et de glaces recouvrant le massif, et dont la subite fonte sous l'effet de la chaleur serait fatale à la région et mettrait en péril la vie de plus de 1,5 million de personnes.

Il faut donc savoir que la visite du Mont Rainier n'est pas sans danger. Les recherches les plus récentes considèrent même le volcan comme plus potentiellement dangereux qu'on ne le pensait autrefois. Une visite au parc national n'est donc pas à prendre à la légère : à chacun de décider s'il est prêt à courir un risque, même si les probabilités d'éruption restent minimes. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas négliger, avant toute visite, de s'informer, notamment sur le site officiel du parc, de toute éventuelle alerte qui pourrait être publiée.


300_mont_rainier_7_312Randonnées à Mount Rainier
La visite du massif, qui n'est pas sans rappeler les Alpes, permet d'admirer de près une coulée de glace de quelque 9 km de long, Emmons Glacier, l'un des 26 glaciers qui couvrent les pentes de cette enclave arctique en pleine zone tempérée. 

De juin à octobre affluent les randonneurs. Le parc leur offre plus de 480 km de pistes bien aménagées, des ascensions organisées sous la conduite de guides de montagne ou des écoles d'escalade dans la glace.Chaque année, les amateurs de randonnée en haute montagne escaladent Mount Rainier par ses diverses faces.

Le parcours, avec dénivellation de 2 700 m, est de 13 km environ. Un parcours difficile, réservé aux randonneurs entraînés. L'équipée dure deux à trois jours. Plus de 10 000 personnes la tentent chaque année, parmi lesquelles presque 50 % n'arrivent pas au sommet pour des raisons de préparation insuffisante ou de météo changeante.

Le parcours commence par une première montée jusqu'à Camp Muir, abri rocheux situé à 3 000 m d'altitude. Le lendemain, avant l'aurore, les grimpeurs prennent la route du sommet, en cordée cette fois, mais ils ne s'y attardent pas et redescendent au camp de base avant que la chaleur du soleil ne risque de détacher des blocs de la croûte glacée.

300_mont_rainier_16_312Autre randonnée intéressante et plus facile : deux fois par jour, si la neige n'est pas trop épaisse, un guide emmène les visiteurs (4 km de marche) aux grottes de Paradise Glacier, immenses cavernes tapissées de cristaux de glace aux reflets changeants.

Wonderland Trail connaît un succès croissant auprès du public. Il encercle Mount Rainier sur près de 144 km et traverse des paysages très variés : champs de myrtilles, prairies émaillées de fleurs à 2 000 m d'altitude, ruisseaux alimentés par les glaces, cols montagneux, forêts qu'embrasent les couleurs éclatantes des espèces buissonnantes d'érables et le cuivre rouge des sorbiers. Il est recommandé de consacrer entre cinq et dix jours au circuit complet. Wonderland Trail est souvent considéré comme l'une des plus belles randonnées du monde. 

Ceux qui souhaitent observer la faune de près peuvent visiter le Northwest Trek Wildlife Park où évoluent près de deux cents espèces animales. Au cours d’une excursion, accompagnés de naturalistes, les visiteurs partent à la découverte des bisons, grizzlis et aigles impériaux.

L’hiver, le Mont Rainier attire également les skieurs qui dévalent les pistes autour du Nordic Center à White Pass


300_wonderland_trail_312Mount Rainier National Park est situé au centre de l'Etat de Washington à environ 48 miles au sud-est de Tacoma et à une heure et demie de route de Seattle.

L'entrée de Nisqually, située au sud-est du parc, sur la route706, est ouverte toute l'année. Les autres entrées ne sont ouvertes que durant l'été.

Le prix d'entrée est de 15 $ pour un véhicule (7 jours) ou de 5 $ par individuel.Trois campings (480 places au total) permettent, en été, le logement sur place. Certaines places sont sans réservations : premiers arrivés, premiers servis. D'autres, comme dans les campings de Cougar Rock et de  Ohanapecosh, nécessitent une réservation quelques mois en avance (voir le site recreation.gov).
 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~