wordpress stats
iconHarlem

harlem_6_sugar_hill_310

Une mosaïque de quartiers

Ce vaste secteur de Manhattan regroupe un ensemble de quartiers que sont BradhurstManhattanvilleStriver's Row,Astor Row et Hamilton Heightsencore appelé Sugar Hill.

Sugar Hill : ainsi nommé dans les années 1920 en raison de la "douce vie" qu'étaient supposés mener les résidents de ce quartier aisé. L'élite noire de Harlem se regroupa dans le secteur jusqu'au début des années 1950. Le quartier s'étend en bordure du long parc Jackie Robinson, de la 145 à la 155e rue, entre Nicholas Avenue et Edgecombe Avenue. Typique de Sugar Hil, l'immeuble du 409 Edgecombe Avenue.

Striver's Row : Considéré comme un ensemble urbain au développement harmonieux, Striver's Row (les 138e et 139e rues entre la 7e et la 8e avenue) regroupe cent trente élégantes maisons, construites à partir de 1891et désignées sous le nom de St. Nicholas Historic District, et les luxueux Dunbar Apartments (1928).
harlem_4_edgecombe_310
 Astor Row : Un ensemble de maisons de brique rouge et aux porches en bois, construites dans les années 1880 par la riche famille de propriétaires immobiliers Astor. Sur la 130e rue, entre la Cinquième et Lenox Avenue.

Hormis quelques îlots plus prestigieux, Harlem dans son ensemble est longtemps resté le secteur déshérité, le gettho noir de Manhattan, avec un immobilier en mauvais état, des rues peu entretenues et une réputation qui tenait à distance Blancs en général et touristes en particulier.

Aujourd'hui, Harlem connaît un renouveau accompagné d'une politique de rénovation immobilière initiée dans les années 1980 par des mouvements civiques ou religieux et notamment par l'Abyssinian Baptist Church. Depuis le début des années 2000, le quartier a commencé à séduire de nombreux habitants de Manhattan à la recherche de loyers un peu moins élevés que ceux pratiqués au sud de la 110e rue.

 
harlem_1_310

La 125e rue, encore appelée Martin Luther King Jr Boulevard, est l'axe principal de Harlem, très fréquenté, sur lequel se trouvent une grande partie des boutiques et des restaurants du quartier, ainsi que des lieux les plus attractifs comme le célèbre Apollo Theater.

Outre la 125e rue, de nombreuses artères du secteur ont été rebaptisées du nom des grands personnages de la communauté noire : Frederick Douglas Boulevard pour la portion de la 8e avenue traversant Harlem, Adam Clayton Powell Boulevard pour la 7e, et Malcolm X Boulevard pour Lenox Avenue, en fait la 6e.

harlem_marcus_garvey_310

Marcus Garvey Park

A un bloc au sud de la 125e rue, la 5e avenue est interrompue par le Marcus Garvey Memorial Park. En son centre trône un rocher surmonté d'une tour d'incendie en fonte construite en 1865. C'est en raison du volume du rocher, trop gros pour être enlevé et pourtant dans l'axe de la 5e avenue, qu'il a été décidé, en 1839, de construire un parc à cet endroit. La 5e avenue le contourne puis reprend son parcours vers le nord. En 1973, le parc reçut le nom du leader Marcus Garvey fondateur du mouvement Back to Africa.





apollo_310Apollo Theâtre

Un des points de repère important de la culture à Harlem, l'Apollo fut construit en 1914 sur la 125e rue West. C'est à partir des années 1930 que la salle acquit une grande renommée en programmant des artistes tels que le danseur Bill "Bojangles" Robinson, les chanteuses Bessie Smith ou Billie Holiday, ou les orcherstres de Duke Ellington et Charlie Barnet. Point fort de la programmation, la Nuit des Amateurs fit découvrir au public les tout jeunes James BrownElla Fitzgerald ou Sarah Vaugan.
 

Dans les années 1950 l'Apollo fut un des foyers du Be Bop, puis du Rythm and Blues dans les années 1960, avec des têtes d'affiches telles que le tout jeune Steevie WonderMarvin Gaye ou Diana Ross. L'histoire de l'Apollo aurait pu s'interrompre en 1975, lorsqu'il fut relégué au rang de cinéma de quartier, s'il n'avait retrouvé sa vocation d'origine en 1990, programmant à la fois des concerts et un show télévisé intitulé "Nights at the Appolo".

Amateur Night at the Apollo
Le Théâtre de l'Apollo présente depuis 1934 la fameuse "Nuit des Amateurs" qui l'a rendu célèbre. Un spectacle de music-hall alors destiné à présenter de jeunes artistes africains-américains à une époque où les Noirs n'avaient pas accés au salles de spectacles, qu'ils soient artistes ou spectateurs. Quatre-vingts ans plus tard, l'Amateur Night at the Apollo est toujours un succès... Tous les mercredis à 19 h 30. Entrée : de 15 à 25 $. 


harlem_2_abisynian_310

Abyssinian Baptist Church

Cette très ancienne congrégation protestante naquit au tout début du 19e siècle d'un désir des paroissiens noirs de New York de disposer d'un lieu de culte dans lequel ils n'auraient pas à subir la ségrégation raciale.

Ils eurent alors coutume de se réunir dans divers lieux successifs jusqu'à ce qu'en 1920, sous la direction du pasteur de la congrégation, Adam Clayton Powell Sr, il fut décidé d'acquérir un terrain sur la 138e rue, entre Lenox et la 7e avenue afin d'y construire un lieu de culte. 

L'église fut inaugurée en 1923. En 1937, le pasteur en devint Adam Clayton Powell Jr (1908-1972), fils unique du précédent, grand prêcheur, défenseur acharné des droits civiques, et membre de la Chambre des Représentants.
 

L'Abyssinian Baptist Church est réputée pour son orgue aux soixante sept jeux et pour son choeur gospel.

Pour l'incontournable messe du dimanche matin, avec le célèbre choeur à trois voix, sachez vous montrer discrets et délicats. Il s'agit d'une cérémonie religieuse et non d'un spectacle. Tenue correcte, pas de photos... respect.



Un dimanche à Harlem

Une promenade du dimanche matin à Harlem vous donnera sans doute l'occasion d'écouter un choeur gospel dans une des nombreuses églises du quartier. Sachez que toutes ne sont pas ouvertes aux touristes, certains pasteurs estimant qu'il n'y a pas lieu de tranformer une célébration religieuse en spectacle.

Pour celles qui acceptent, attendez avec les autres visiteurs; vous serez invités à entrer après que les membres de la congrégation se soient installés.

harlem_sylvia_310A midi, découvrez la cuisine traditionnelle du Sud des Etats-Unis dans un des nombreux restaurants Soul Food de Harlem.

Le plus réputé est Sylvia's, créé en 1962, dont la grande salle se trouve au 328 Lenox Avenue (au niveau de la 126e rue).


L'après-midi vous pourrez visiter le Studio Museum in Harlem, le seul musée Noir accrédité par l'Association des Musées Américains. Installé au 144 West 125e rue, il présente depuis 1967 des objets de l'Amérique Noire et des cultures africaines, ainsi que des oeuvres d'artistes, peintres et plasticiens africains-américains.

Fermé le lundi et mardi, le musée est ouvert tous les autres jours de la semaine, y compris le dimanche, de midi à 6 heures.

A voir dans le Nord de Manhattan : Fort Tyron - Les Cloîtres - Morris Jumel Mansion Dyckman Farmhouse - George Washington Bridge - Spanish Harlem (El Barrio) - Columbia University - Grant's Tomb - Riverside Church - St John the Divine.

A lire aussi : Harlem une page d'Histoire

 

 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~