wordpress stats
iconLe Capitole des Etats-Unis

Le Capitole

Le 18 septembre 1793, le président George Washington posa la première pierre d'un  premier édifice qui fut incendié en 1814 par les Anglais. En 1827, la partie centrale à coupole aplatie fut reconstruite d'après les plans de William Thornton. En 1857 furent achevées, dans leur état actuel, les deux ailes et, en 1863, l’actuelle coupole. La construction du Capitole fut confiée aux architectes Benjamin H.Latrobe, Charles Bulfinch et Thomas U.Walter. 

Sur la colline de Capitol Hill (30 m d‘altitude), entre Independance Avenue et Constitution Avenue, s'élève l'United States Capitol, un ensemble architectural impressionnant, long de  229 m et large de 107 m. Le Capitole se situe au milieu d'un parc 110 hectares dessiné dans les années 1880 par l’architecte Frederick Law Olmstead à qui l’on doit aussi Central Park à New York).

De style néo-classique corinthien, il est dominé en sa partie centrale par un dôme d‘un diamètre de 30 mètres, haut de 88 mètres en son sommet, inspiré de celui des Invalides à Paris. Il est surmonté d’une statue en bronze de la déesse grecque Perséphone, haute de 6 m, due à Th.Crawford. 

Le bâtiment servit de modèle pour la construction de nombreux capitoles dans les capitales des Etats.

Le Capitole, siège du pouvoir législatif des Etats-Unis, se compose du Sénat (aile nord, donc à gauche en regardant la façade), dit Chambre Haute, où siègent 100 sénateurs, et de la Chambre des Représentants (aile sud), dite Chambre Basse, où siègent 435 députés.


La Rotonde
Au sommet de la coupole, 55 mètres au-dessus du sol de la rotonde, la fresque géante de Constantino Brumidi (1865) étend sur plus de 400 m² « L’Apothéose de Washington ».

Sur le pourtour de la rotonde, huit peintures murales représentant des scènes de l’histoire des Etats-Unis : au nord-est et au nord-ouest, quatre motifs de la Guerre d'indépendance: "La signature de la déclaration  d'indépendance à Philadalphie, 1776,  "La capitulation du général Burgoynes à Saratoga, 1777", "La capitulation de l'armée britannique sous les ordres de Lord Cornwallis à Yorktown, 1781", et "Washington renonçant au commandement suprême de l'armée américaine,  Annapolis  1783", les quatre de John Trumbull. En face, "l'arrivée de Colomb à San Salvador, 1492", (de J. Vanderlyn), "La découverte du Mississippi par de Soto, 1541" (de W.H.Powell), "Le baptême de la princesse indienne Pocohantas à Jamestown, 1613" (de J.G.Chapman) et "L'embarquement des Pères pèlerins à Delfthaven, 1620" (de R.W. Weir). 

Au dessus de ces peintures murales court une longue frise en 19 panneaux, avec des fresques de Constantino Brumidi, Filippo Costaggini et Allyn Cox qui représentent également des scènes historiques, pour la plus grande part relatives à la conquête su continent Nord Américain. On y observe des personnages tels que Christophe Colomb, Cortez, Pizarro, DeSoto. On y découvre aussi des personnages mythiques de l’histoire américaine, comme le Capitaine Smith et Pocahontas, les Pères Pélerins, le Quaker William Penn. Les scènes les plus récentes évoquent la découverte de l’or en Californie, la fin de la Guerre civile, la guerre Hispano-Américaine (1898) et la naissance de l’aviation.

Sur le côté ouest de la Rotonde, statue grandeur nature d'Abraham Lincoln. D’autres statues rendent hommage aux Présidents George Washington, Thomas Jefferson, Andrew Jackson, James Garfield, Dwight Eisenhower et Ronald Regan. Un buste de Lafayette est aussi exposé.

Sous la Rotonde se trouve une crypte qui devait, à l'origine, servir de sépulture à George Washington et qui sert aujourd'hui d'abri au catafalque où sont déposés les morts célèbres.

Statuary Hall
La salle en demi-cercle attenante à la Rotonde, au sud, fut, de 1807 à 1857, la salle de réunion de la chambre des représentants. En 1864, elle devint Hall of Statuary (salle des statues). Ici se trouvent des statues offertes par les différents Etats de l'Union (deux statues par Etat) représentant les personnages les plus marquants de l‘Histoire de chaque Etat. 

La Chambre des Représentants (House Chamber)
La partie sud du Capitole, séparée de la salle des statues par un corridor abrite la  salle des réunions de la chambre des représentants, the House of Representatives. Derrière la tribune se trouve le bureau du "speaker" (président). Les représentants occupent les sièges en fonction de leur appartenance politique:  à gauche du "speaker", les républicains, à droite, les démocrates. Sur le mur du fond, deux portraits: à droite, George Washington (de J.Vanderyn), à gauche Lafayette (de A.Scheffer). On peut accéder aux galeries, sauf pendant les séances.

Le Senat (Senate Chamber)
De la Rotonde, on pénètre, vers le nord dans la Small Senate Rotunda (Petite Rotonde du Sénat); derrière se trouve l'Old Senate Chamber, l'ancienne chambre du Sénat (1810-1860) qui fut de 1860 à 1935 la salle de réunion de la Cour Suprême. Encore plus au nord, le Senate Conference Room (Salle des conférences du Sénat) et dans l'aile nord de Senate Chamber, la salle des scéances du Sénat dont l'agencement ressemble à celui de la Chambre des Représentants, mais en plus petit et en plus cossu.


De la terrasse supérieure, côté ouest, un double escalier extérieur conduit dans le parc. Sur la terrasse inférieure, la statue assise du juriste américain John Marshall (1755-1835) qui fut longtemps juge suprême. A l'ouest, en contre-bas de la colline du Capitole, s'étend dans Union Square une pièce d'eau aménagée en 1968 (également passage souterrain pour voitures). Sur le côté Est, l'Ulysses S. Grant Memorial, une statue équestre d'allure mouvementée (H.S.Shrady et E.R.Amateis; 1922) du célèbre général de la guerre civile (1822-1885); non loin de là, vers le sud-est, la statue en pied de James A.Garfield (de J.Q.A.Ward; 1887), dix-neuvième Président des USA (assassiné à Washington en 1881), au nord-est, le Peace Memorial ou Naval Memorial, un monument pour les marins morts pendant la guerre civile (de F.Simmons; 1877). En face de la rive sud de la pièce d'eau, le Botanic Garden contenant de nombreuses plantes subtropicales et tropicales et le Botanic Gardeen Conservatory, un centre de recherches botanique installé depuis 1842. A proximité la Bartholdi Fountain (de 1877) qui porte le nom de son auteur Frédéric A.Bartholdi qui est aussi l'auteur de la statue de la Liberté à NewYork.

300_capitole_dc_exterieur_310

Le 18 septembre 1793, le président George Washington posa la première pierre d'un  premier édifice qui fut incendié en 1814 par les Anglais. En 1827, la partie centrale à coupole aplatie fut reconstruite d'après les plans de William Thornton. En 1857 furent achevées, dans leur état actuel, les deux ailes et, en 1863, l’actuelle coupole. La construction du Capitole fut confiée aux architectes Benjamin H.Latrobe, Charles Bulfinch et Thomas U.Walter

Sur la colline de Capitol Hill (30 m d‘altitude), entre Independance Avenue et Constitution Avenue, s'élève l'United States Capitol, un ensemble architectural impressionnant, long de  229 mètres et large de 107 mètres. Le Capitole se situe au milieu d'un parc de 110 hectares dessiné dans les années 1880 par l’architecte Frederick Law Olmstead (à qui l’on doit aussi Central Park à New York). De style néoclassique corinthien, il est dominé en sa partie centrale par un dôme d‘un diamètre de 30 mètres, haut de 88 mètres en son sommet, inspiré de celui des Invalides à Paris. Il est surmonté d’une statue en bronze de la déesse grecque Perséphone, haute de 6 m et due à Th.Crawford, symbolisant la Liberté.

Le bâtiment servit de modèle pour la construction de nombreux capitoles dans les capitales des Etats.
Le Capitole, siège du pouvoir législatif des Etats-Unis, se compose du Sénat (aile nord), dit Chambre Haute, où siègent 100 sénateurs, et de la Chambre des Représentants (aile sud), dite Chambre Basse, où siègent 435 députés.



300_capitole_dc_rotonde_310
La Rotonde
La Rotonde est la partie centrale, le coeur du Capitole. Les différents corps de bâtiment ont cette pièce au considérable volume pour centre de gravité.

Au sommet de la coupole (la partie intérieure du dôme), 55 mètres au-dessus du sol de la rotonde, une fresque géante de Constantino Brumidi (1865) s'étend sur plus de 400 m²  :  "L’Apothéose de Washington".

Sur le pourtour de la rotonde, huit peintures murales représentant des scènes de l’histoire des Etats-Unis : au nord-est et au nord-ouest, quatre motifs de la Guerre d'indépendance : "La signature de la déclaration  d'indépendance à Philadalphie, 1776,  "La capitulation du général Burgoynes à Saratoga, 1777", "La capitulation de l'armée britannique sous les ordres de Lord Cornwallis à Yorktown, 1781", et "Washington renonçant au commandement suprême de l'armée américaine,  Annapolis  1783", les quatre sont de John Trumbull. En face, "l'arrivée de Colomb à San Salvador, 1492", (de J. Vanderlyn), "La découverte du Mississippi par de Soto, 1541" (de W.H.Powell), "Le baptême de la princesse indienne Pocohantas à Jamestown, 1613" (de J.G.Chapman) et "L'embarquement des Pères pèlerins à Delfthaven, 1620" (de R.W. Weir). 
300_capitole_dc_coupole_310
Au dessus de ces peintures murales court une longue frise en 19 panneaux, avec des fresques de Constantino Brumidi, Filippo Costaggini et, (pour les plus récentes) Allyn Cox qui représentent également des scènes historiques, pour la plus grande part relatives à la conquête du continent Nord Américain. On y observe des personnages tels que Christophe Colomb, Cortez, Pizarro, DeSoto. On y découvre aussi des personnages mythiques de l’histoire américaine, comme le Capitaine Smith et Pocahontas, les Pères Pélerins, le Quaker William Penn. Les scènes les plus récentes évoquent la découverte de l’or en Californie, la fin de la Guerre civile, la guerre Hispano-Américaine (1898) et la naissance de l’aviation.

Sur le côté ouest de la Rotonde, statue grandeur nature d'Abraham Lincoln. D’autres statues rendent hommage aux Présidents George Washington, Thomas Jefferson, Andrew Jackson, James Garfield, Dwight Eisenhower et Ronald Regan. Un buste de Lafayette est aussi exposé.

Sous la Rotonde se trouve une crypte qui devait, à l'origine, servir de sépulture à George Washington et qui sert aujourd'hui d'abri au catafalque où sont déposés les morts célèbres.

300_capitole_dc_statuary_310
Le Statuary Hall

La salle en demi-cercle attenante à la Rotonde, au nord, fut, de 1807 à 1857, la salle de réunion de la chambre des représentants. En 1864, elle devint Hall of Statuary (salle des statues). Ici se trouvent des statues offertes par les différents Etats de l'Union (deux statues par Etat) représentant les personnages les plus marquants de l‘Histoire de chaque Etat. 


La Chambre des Représentants

La partie sud du Capitole, séparée de la salle des statues par un corridor, abrite la salle des réunions de la chambre des représentants : the House of Representatives. Derrière la tribune se trouve le bureau du "speaker" (président). Les représentants occupent les sièges en fonction de leur appartenance politique:  à gauche du "speaker", les Républicains, à droite, les Démocrates. Sur le mur du fond, deux portraits: à droite, George Washington (de J.Vanderyn), à gauche Lafayette (de A.Scheffer). On peut accéder aux galeries, sauf pendant les séances.


Le Sénat
De la Rotonde, on pénètre, vers le nord dans la Small Senate Rotunda (Petite Rotonde du Sénat); derrière se trouve l'Old Senate Chamber, l'ancienne chambre du Sénat (1810-1860) qui fut de 1860 à 1935 la salle de réunion de la Cour Suprême. Plus au sud, le Senate Conference Room (Salle des conférences du Sénat) et dans l'aile nord de Senate Chamber, la salle des séances du Sénat dont l'agencement ressemble à celui de la Chambre des Représentants, mais en plus petit et en plus cossu.

300_capitole_dc_exterieur_2_310Extérieur
De la terrasse supérieure, côté ouest, un double escalier extérieur conduit dans le parc. Sur la terrasse inférieure, la statue assise du juriste américain John Marshall (1755-1835) qui fut longtemps juge suprême.

A l'ouest, en contre-bas de la colline du Capitole, s'étend dans Union Square une pièce d'eau aménagée en 1968.  

Sur le côté Est, l'Ulysses S. Grant Memorial, une statue équestre d'allure mouvementée (H.S.Shrady et E.R.Amateis; 1922) du célèbre général de la guerre civile (1822-1885); non loin de là, vers le sud-est, la statue en pied de James A.Garfield (de J.Q.A.Ward; 1887), dix-neuvième Président des USA (assassiné à Washington en 1881), au nord-est, le Peace Memorial ou Naval Memorial, un monument pour les marins morts pendant la guerre civile (de F.Simmons; 1877).

En face de la rive sud de la pièce d'eau, le Botanic Garden contenant de nombreuses plantes subtropicales et tropicales et le Botanic Garden Conservatory, un centre de recherches botaniques installé depuis 1842.
A proximité la Bartholdi Fountain (de 1877) qui porte le nom de son auteur Frédéric A.Bartholdi qui est aussi l'auteur de la Statue de la Liberté à NewYork.

 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~