wordpress stats
iconShenandoah NP


Le parc national du Shenandoah est une des destination préférées de l'Est des Etats-Unis. Paradis de la randonnée, il constitue un poumon vert où la population de l'Est américain vient se ressourcer et oublier les tensions propres à la vie urbaine. Dès octobre, nombreux sont ceux qui parcourent en voiture la Skyline-drive pour admirer les couleurs de l'automne.
Le parc de Shenandoah - « Fille des Étoiles», pour les Indiens - se situe approximativement au milieu de la chaîne des Appalaches dans l'un des plus beaux sites des Blue Ridge Mountains,  partie orientale de la chaîne. Le parc, long et étroit, s'étend sur environ 75 miles, suivant une direction nord-sud.
Près des grandes villes de l'est, et à moins de 75 miles de Washington DC, il reçoit chaque année plus d'un million de visiteurs.
La plupart des promeneurs empruntent en voiture la large voie panoramique Skyline Drive qui traverse le parc en direction du sud-ouest et permet de découvrir près de soixante sommets montagneux, généralement coiffés d'une brume de couleur bleuâtre, d'où le nom de Blue Ridge . 
Les 167 km de cette route des crêtes sont jalonnés de  points de vue saisissants (plus de soixante-dix) qui dominent de majestueuses vallées et des collines bombées couvertes de sapins et d'épicéas. 
Des pistes bien entretenues (le parc en possède 500 miles, dont 100 sur le célèbre Appalachian trail) longent des cascades et des torrents bouillonnants qui forment de petits bassins naturels où la truite semble attendre le pêcheur.
Le Shenandoah n'a pas toujours été ce havre de grâce. Du milieu du 18e siècle jusqu'au début du 20e, ses hauteurs ont abrité des populations isolées, qui pratiquaient péniblement l'élevage des porcs, fabriquaient de l'eau-de-vie de contrebande et se chassaient le gibier local. L'appauvrissement progressif de leurs terres les incita à chercher une vie plus prospère dans les vallées et ils abandonnèrent la région aux compagnies forestières.
Mais la création du parc national mit rapidement un frein aux opérations de déboisement et bientôt la nature effaça toute trace des anciens habitants. La végétation recouvrit les murs de pierre, les barrières et les clôtures de barbelés rouillés. Les racoons, les opossums, les écureuils et les oiseaux chanteurs reparurent et le décor retrouva dès lors tout son pittoresque. 

Visiter le parc
Tout en longueur, le parc ne peut pas être visité en une seule fois, sauf pour ce qui se contenteront de le traverser du nord au sud par la route.
Points d'entrée
Quatre entrées permettent d'accéder au parc.  Du nord au sud : 
- Front Royal, au sud de la ville de Winchester. La plus proche de Washington DC.
- Thornton Gap.
- Swift Run Gap. A partir d'Harrisonburg et d'Elkton.
- Rockfish Gap. La plus au sud, proche de Charlottesville.
Visitors Centers
Dans l'un des deux "Visitors Centers" vous pourrez trouver des cartes et vous informer sur les sentiers à parcourir dans le secteur : 
- Dickey Ridge Visitor Center, à 7 km après l'entrée nord.
- Harry F. Byrd, Sr. Visitor Center à peu près au milieu du parc (borne 51 sur la Skyline Drive)

Campings
Le parc propose quatre terrains de camping. Certains emplacements sont sur réservation, d'autres disponibles sans réservations. Le prix est de 15 $ ou 20 $ par nuit selon le camping.
- Matthews Arm, Mile 22.1, 167 emplacements, $15. 
- Big Meadows, Mile 51.2, 220 emplacements, $20.
- Lewis Mountain, Mile 57.5, 31 emplacements, sans reservations $15.  
- Loft Mountain, Mile 79.5, $15.  

Pour le camping sauvage (backcountry) il faut demander une autorisation auprès de l'un des deux Visitors centers.
Hôtels (Lodges)
Il est possible de réserver dans un des trois "Lodges" : Skyland, Big Meadows and Lewis Mountain, tous trois répartis dans la partie sud du parc. Il est prudent de s'y prendre plusieurs mois à l'avance.
Les réservations se font sur le site http://www.goshenandoah.com/
A défaut de logement dans le parc, il est possible (et souvent plus simple et plus économique) de se loger dans un des hôtels,  motels ou campings sur l'Interstate 81 à l'ouest du parc, ou à Luray, du côté est.
Randonnées
Des sentiers extrêmement nombreux et pour tous niveaux. Le mieux est de faire un choix à partir de la carte, avant même d'arriver sur place. Carte du Shenandoah.
Cinq secteurs répartis du Nord au Sud regroupent le maximum de randonnées :
- Mathews Arm et Elkwallow
- Skyland
- Big Meadows
- Lewis Mountain
- Loft Mountain
A chaque départ de randonnée se trouve un parking et un panneau indicateur décrivant le sentier (distance, temps...) Sans être difficiles, les randonnées peuvent être longues et il vaut mieux ne pas partir trop tard afin de ne pas rentrer à la nuit. Les sentiers sont bien balisés par des bornes indiquant à chaque croisement les diverses possibilité. Cela permet de suivre son sentier sans inquiétude, mais aussi d'allonger une randonnée ou de la raccourcir selon le temps disponible et l'état de fatigue de chacun. Cela implique que vous ayez une carte et si possible une boussole. Il est aussi important d'avoir bien noté l'endroit où votre véhicule est stationné.

Animaux
-Il est possible de croiser un ours. Rappelez-vous qu'il est rigoureusement interdit de les nourrir et qu'il convient de les éloigner en faisant du bruit (battements de main...)
-Attention aux serpents, dont certains sont venimeux : Vipères cuicrées, Crotales (Rattlesnakes).
Tous les animaux sont protégés, serpents y compris. Il est important de porter des chaussures de randonnée hautes.
- Très désagréable, les tiques, qui sont répandus dans certaines prairies. Un panneau peut mettre en garde le visiteur lorsque c'est le cas. On s'en protège au moyens de pantalons longs et d chemises à manche longues, ainsi que de produits répulsifs. 

   

Shenandoah se trouve au nord de la Virginie, au nord-ouest de Charlottesville et à environ 75 miles de Washington DC.
Entrée 10 $ par vehicule ou 5 $ par individuel (7 jours).
On peut se loger entre avril et novembre en lodges (Big Meadows Lodges ou Skyland Lodges) ou en cabins (Lewis Mountain Cabins).
5 terrains de campings sont répartis dans le parc (14 à 17 $ par tente).
300_shenandoah__ruines_312Le parc de Shenandoah - "Fille des Étoiles", pour les Indiens - se situe approximativement au milieu de la chaîne des Appalaches dans l'un des plus beaux sites des Blue Ridge Mountains, partie orientale de la chaîne. Le parc, long et étroit, s'étend sur environ 120 kilomètres, suivant une direction nord-sud.

Près des grandes villes de l'est, et à moins de 120 km de Washington DC, il reçoit chaque année plus d'un million de visiteurs.

La plupart d'entre eux empruntent en voiture la route panoramique connue sous le nom de Skyline Drive qui traverse le parc et permet de découvrir près de soixante sommets montagneux, généralement coiffés le matin d'une brume de couleur bleuâtre, d'où le nom de "Blue Ridge". 

Les 167 km de cette route des crêtes sont jalonnés de  points de vue saisissants (plus de soixante-dix) qui dominent de majestueuses vallées et des collines couvertes de sapins et d'épicéas. Des pistes bien entretenues (le parc en possède 800 kilomètres, dont 160 sur le célèbre Appalachian trail) longent des cascades et des torrents qui forment de petits bassins naturels où la truite semble attendre le pêcheur.

Le Shenandoah n'a pas toujours été ce havre de grâce. Du milieu du 18e siècle jusqu'au début du 20e, ses hauteurs ont abrité des 
populations isolées, qui pratiquaient péniblement l'élevage des porcs, fabriquaient de l'eau-de-vie de contrebande et chassaient le gibier local. L'appauvrissement progressif de leurs terres les incita à chercher une vie plus prospère dans les vallées et ils abandonnèrent la région aux compagnies forestières.

Mais la création du parc national mit rapidement un frein aux opérations de déboisement et bientôt la nature effaça toute trace des anciens habitants. La végétation recouvrit les murs de pierre, les barrières et les clôtures de barbelés rouillés. Les racoons, les opossums, les écureuils et les oiseaux chanteurs reparurent et le décor retrouva dès lors tout son pittoresque. 

300_shenandoah__312Visiter le parc
Tout en longueur, le parc ne peut pas être visité en une seule fois, sauf pour ceux qui se contenteront de le traverser du nord au sud par la route.

Points d'entrée
Quatre entrées permettent d'accéder au parc.  Du nord au sud : 
- Front Royal, au sud de la ville de Winchester. La plus proche de Washington DC.
- Thornton Gap.
- Swift Run Gap. A partir d'Harrisonburg et d'Elkton.
- Rockfish Gap. La plus au sud, proche de Charlottesville.

Visitors Centers
Dans l'un des deux "Visitors Centers" vous pourrez trouver des cartes et vous informer sur les sentiers à parcourir dans le secteur : 
- Dickey Ridge Visitor Center, à 7 km après l'entrée nord.
- Harry F. Byrd Visitor Center à peu près au milieu du parc (borne 51 sur la Skyline Drive)


Campings
Le parc propose quatre terrains de camping. Certains emplacements sont sur réservation, d'autres disponibles sans réservations. Le prix est de 15 $ ou 20 $ par nuit selon le camping.
- Matthews Arm, Mile 22.1, 167 emplacements, 15 $. 
- Big Meadows, Mile 51.2, 220 emplacements, 20 $.
- Lewis Mountain, Mile 57.5, 31 emplacements, sans reservations 15 $.  
- Loft Mountain, Mile 79.5, 15 $.  
Pour le camping sauvage (backcountry) il faut demander une autorisation auprès de l'un des deux Visitors centers.

300_shenandoah__barfence_mountain_trailhead_312_01Hôtels (Lodges)
Il est possible de réserver dans l'un des trois "Lodges" : Skyland, Big Meadows et Lewis Mountain, tous trois répartis dans la partie sud du parc. Il est prudent de s'y prendre plusieurs mois à l'avance.
Les réservations se font sur le site http://www.goshenandoah.com

A défaut de logement à l'intérieur du parc, il est possible (et souvent plus simple et plus économique) de se loger dans un des hôtels, motels ou campings sur l'Interstate 81 à l'ouest du parc, ou à Luray, du côté est.

Randonnées
Des sentiers extrêmement nombreux et pour tous niveaux. Le mieux est de faire un choix à partir de la carte, avant même d'arriver sur place. Carte du Shenandoah.

Cinq secteurs répartis du Nord au Sud regroupent le maximum de randonnées :
- Mathews Arm et Elkwallow
- Skyland
- Big Meadows
- Lewis Mountain
- Loft Mountain

300_shenandoah__3_312A chaque départ de randonnée se trouve un parking et un panneau indicateur décrivant le sentier (distance, temps...) Sans être difficiles, les randonnées peuvent être longues et il vaut mieux ne pas partir trop tard afin de ne pas rentrer à la nuit. Les sentiers sont bien balisés par des bornes indiquant à chaque croisement les diverses possibilités. Cela permet de suivre son sentier sans risque de se perdre, mais aussi d'allonger une randonnée ou de la raccourcir selon le temps disponible et l'état de fatigue de chacun. Cela implique que vous ayez une carte et si possible une boussole. Il est aussi important d'avoir bien noté l'endroit où votre véhicule est stationné.

Animaux
- Il est possible de croiser un ours. Rappelez-vous qu'il est rigoureusement interdit de les nourrir et qu'il convient de les éloigner en faisant du bruit (battements de main...)
- Attention aux serpents, dont certains sont venimeux : Vipères cuivrées, Crotales (rattlesnakes).Tous les animaux sont protégés, serpents y compris. Il est important de porter des chaussures de randonnée hautes.
- Très désagréables, les tiques, qui sont répandues dans certaines prairies. Un panneau peut mettre en garde le visiteur lorsque c'est le cas. On s'en protège au moyens de pantalons longs et de chemises à manches longues, ainsi que de produits répulsifs. 
   
Shenandoah se trouve au nord de la Virginie, au nord-ouest de Charlottesville et à environ 75 miles de Washington DC. Entrée 15 $ par vehicule ou 5 $ par individuel (7 jours).
 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~