wordpress stats
icon03 Naissance d'une nation

USA-découverte, l'encyclopédie en ligne de votre voyage aux Etats-Unis...

 

L'accroissement de la population est considérable : 4 millions d'habitants en 1783, 10 millions en 1820, 31 millions en 1860. II est dû à la fois à la natalité elevée et à l'afflux d'immigrants d'Europe (Iles britanniques, pays germaniques), et il pousse de nombreux habitants à partir vers I'Ouest, où abondent les terres fertiles et bon marché, souvent même gratuites.

 

Ce courant régulier des «pionniers», hommes, femmes, enfants, conduisant leurs chariots bâchés, est encore stimulé par la

découverte d'or en Californie et au Colorado en 1848. Il provient aussi bien de Nouvelle-Angleterre, où la culture de céréales ne peut rivaliser avec les Prairies centrales, que de Virginie et des Carolines. On assiste à un déplacement continu en direction des Montagnes Rocheuses, de l'«Ouest lointain», le Far West: un tel mouvement, encourageant l'initiative individuelle, durcissant les moeurs, a marqué profondément le caractère américain, plein de vigueur mais non denué de brutalité; il a également contribué au développement de cet esprit, typiquement américain lui aussi, d'autonomie régionale.


Rapidement se créent de nouveaux Etats (dés que sa population depasse 60 000 âmes, un territoire devient Etat): ainsi, de 1816 à 1821, l'Indiana, le Mississipi, I'lllinois, I'Alabama, le Missouri. Cette expansion vers l'Ouest se double de contestations avec l'Espagne (achat de la Floride, 1819), avec l'Angleterre (frontière canadienne délimitée en 1846), avec le Mexique (qui doit abandonner le Texas en 1845, puis le Nouveau- Mexique, l'Arizona et la Californie en 1848). L'Alaska sera acheté à la Russie en 1867. En 1861, on compte dejà 34 Etats au lieu des 13 primitifs; le territoire a été décuplé.

Les pionniers forment une population nomade à nulle autre comparable. A la fois bûcherons, chasseurs, agriculteurs, ils doivent, tout en faisant le coup de feu contre les Indiens, tracer de nouvelles pistes et défricher la terre sur laquelle ils ont decidé de s'installer. Des maisons en rondins (log cabins) remplacent les huttes, un village s'édifie. Ultérieurement, une seconde vague voit arriver médecins, avocats... tandis que s'instaure une administration réguliere et que s'organise une societé. Le village devient ville, tel Chicago qui, simple poste de traite des fourrures fondé en 1830, devient 40 ans plus tard une des grandes villes américaines.

 

Des voies de communication sont aménagées: le canal Erie joint l'Hudson aux Grands Lacs en 1825, le réseau ferré atteint presque 50 000 km en 1860! Les régions se spécialisent : l'Est industriel travaille les textiles, les métaux, les cuirs, et New York est bientôt aussi peuplée que Paris (1 million d'habitants en 1860). Le Middle West produit le blé et le maïs et élève les bêtes à cornes que gardent les cow-boys. Le Sud pratique la culture du coton, grâce à ses esclaves noirs, sur les vastes domaines des planteurs. Entre ces grandes régions, si différentes par leur population, par leurs traditions, par leurs intérêts, l’entente est loin d'être parfaite. Jackson, président de 1829 à 1837, doit user de toute sa diplomatie pour eviter l'affrontement.

 

Le Sud esclavagiste a besoin d'une abondante main-d'oeuvre noire, mais il a besoin du libre-echange parce qu'il importe des produits manufacturés; il méprise les négociants du Nord-Est et les pionniers de l'Ouest.

Le Nord au contraire, aux solides traditions égalitaires et idéalistes, est favorable à l'abolition de l'esclavage comme à des tarifs douaniers protectionnistes à l'abri desquels se developpe son industrie.

 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~