wordpress stats
icon09 Les Etats-Unis dans le Monde contemporain

Roosevelt met tout en oeuvre pour relever le défi lancé par les puissances totalitaires, et le peuple americain le suit comme un seul homme. Une gigantesque mobilisation de toutes les forces de la nation est réalisée en quelques mois, et l'énorme machine de guerre américaine se met en branle, produisant à la chaîne des milliers d'avions, de chars, de camions et même de navires, les Liberty Ships.

 

A partir de 1942, des coups d'arrêt sont infligés au Japon (Midway, Guadalcanal), puis c'est la reconquête progressive des archipels du Pacifique, marquée par les sanglantes batailles de Tarawa, Saipan, Iwojima (illustration ci-dessus), et enfin Okinawa.

En Europe, c'est le débarquement en Afrique du Nord en novembre 1942, puis en Italie (1943). En juin 1944, l'armée d'invasion dirigée par le général Eisenhower débarque en Normandie, perce le front allemand à Avranches, libère toute la France avec l'aide des résistants français et d'une seconde armée débarquée en Provence.

Après un hiver difficile (Bastogne, décembre 1944), c'est au printemps 1945 l'offensive vers le coeur de l'Allemagne, le passage du Rhin au pont de Remagen, la marche vers l'Oder où la jonction s’opère avec les troupes russes.

Le 8 mai 1945, le IIIe Reich capitule. Le Japon en fait de même le 2 septembre, aprés avoir connu les horreurs de la bombe atomique (Hiroshima 6 août, Nagasaki 9 aout 1945).


Durant les hostilités, Roosevelt avait rencontré les dirigeants anglais et soviétiques (Téhéran 1943, Yalta 1945). Déja s'esquissait le «partage du monde» entre les grandes puissances victorieuses. Mais, usé par la maladie
, Roosevelt s'eteint le 10 avril 1945.

 

Harry Truman, qui le remplace, n'a pas la même envergure. Il fait néanmoins brillamment ses preuves, affirme les droits des Etats-Unis en face de Staline à la conférence de Potsdam, puis soutient le défi de la Guerre Froide et du blocus de Berlin. Le plan mis au point par son secrétaire d'Etat, Marshall, permet à l'Europe de reconstruire son économie grâce à l'aide américaine. Réelu en 1948, Truman fait face à I'agression communiste en Corée; cette guerre de Corée, paradoxalement, se traduit pour l'économie américaine par un coup de fouet extraordinaire, mettant fin à la récession menaçante.

 

Eisenhower, républicain, est élu en 1952 sur le thème du retour des G.I.'s. II réussit à terminer les hostilités par l'armistice

de Pam-Mun-Jom en 1953, mais celui-ci ne résout rien quant au fond. Et surtout la presidence d'Eisenhower a été critiquée pour avoir laissé s'instaurer un certain immobilisme: le retard des Etats-Unis se traduit notamment dans le domaine spatial, où les Russes réussissent avant les Américains les premiers vols dans l'espace, des 1957.

 

La prise de conscience qui s'ensuit dans le peuple américain n'est pas étrangère à l'élection en 1960 du démocrate John Kennedy. Celui-ci introduit un nouveau style dans la vie politique américaine, fondé sur le dynamisme, la jeunesse, l'espoir d'une vie meilleure.

Tout un mythe Kennedy s'échafaude autour du programme de «Nouvelle frontière», et de «L'Alliance pour le Progrés» destinée a aider l'Amerique latine. Dans le domaine diplomatique, Kennedy n'hésite pas à rencontrer Khrouchtchev, mais se montre également intransigeant dans l'affaire des fusées soviétiques à Cuba (1962).

 

L'assassinat du jeune président a Dallas en 1963 est resté dans toutes les mémoires. Son succcesseur Lyndon Johnson n'a pas son envergure: en dépit de son programme de «Grande Societé» qui voulait éliminer la pauvreté aux Etats-Unis, il est pris entre le problème noir qui ne cesse de s'aggraver et le problème vietnamien.

 


 

 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~