wordpress stats
iconWind Cave NP
wind_cave_2_310
Wind Cave possède deux attractions principales: une gigantesque grotte calcaire, dont on ignore encore les dimensions totales, et un troupeau d'énormes bisons à longs poils.

La grotte se compose d'une série de passages et de salles souterraines, dont certaines se distinguent par leurs formations cristallines de calcite aux vives couleurs. Elle tire son nom des forts courants d'air qui sifflent parfois en s'échappant de la grotte ou en s'y engouffrant, suivant les caprices de la pression atmosphérique extérieure. 

De fait, c'est un de ces étranges bruits qui, un matin de 1881, attira l'attention du
pionnier Tom Bingham, qui traquait un cerf dans les parages. Examinant la broussaille alentour, le chasseur découvrit une petite ouverture dans les rochers par où l'air sortait avec tant de force qu'il souffla son chapeau. 

wind_cave_3_310Puis onze ans s'écoulèrent. C'est alors que 
Jesse McDonald, contremaître dans une mine, s'enthousiasma en découvrant l'endroit et quitta son emploi afin de créer la "Compagnie pour l'Amélioration de la Merveilleuse Grotte du Vent".

II pratiqua en hâte quelques couloirs et construisit plusieurs escaliers de bois permettant aux visiteurs de suivre les promenades qu'il entendait diriger personnellement. II déclarait volontiers que la grotte était toute sa vie et il ne voulut jamais la quitter; il ne la quittera d'ailleurs jamais : à sa mort, sa femme le fit enterrer prés de l'entrée. 

Quant aux 
bisons, ils descendent directement des quelques centaines de spécimens qui, grâce aux efforts d'un groupe de protecteurs de la nature, échappèrent au massacre perpétré à partir de 1830 par les chasseurs blancs et qui, en 55 ans, provoqua l'extermination d'environ 40 millions de bêtes.

De nombreux citoyens dénoncèrent cette tuerie, mais bien peu s'occupèrent d'y mettre un terme. Néanmoins, alors qu'en 1900, l'Amérique du Nord ne comptait plus que 600 bisons, il en existe aujourd'hui près de 25 000 aux Etats-Unis, qui paissent principalement l'herbe courte des immenses
prairies du Middle West. 

Les visiteurs de 
Wind Cave National Park réussissent généralement à en apercevoir quelques-uns, qui vont et viennent d'un air paisible et insouciant le long des routes. Mais il est recommandé de ne pas sortir de sa voiture et de ne pas les approcher car ils sont sujets à des sautes d'humeur imprévisibles.

En juillet et août, saison du rut, on les voit parfois charger avec fureur et sans raison apparente. Des promeneurs imprudents et des campeurs qui, malgré les interdictions, avaient installé leur tente au hasard, ont été tués ou grièvement blessés par ces animaux capricieux. 
wind_cave_1_310
A l'époque où ils vivaient à l'état sauvage, la férocité des bisons, dont le poids peut atteindre 1.400kg, était bien connue et surpassée uniquement par celle de l'ours brun d'Alaska.

Affligés d'une vue basse (à l'instar des ours) mais dotés d'un crâne massif qu'ils utilisaient comme un butoir, et capables d'une agilité et d'une rapidité étonnantes (56 km à l'heure) ils ne redoutaient aucun ennemi.

Malheureusement pour eux, le seul animal qu'ils ne pouvaient distancer à la course, le cheval, était précisément celui que montaient les chasseurs acharnés à les décimer.

 

Wind Cave National Park se situe à l'angle sud-ouest du Dakota du Sud, au sud de Rapid City, sur la Highway 385.

Il n'y a pas de droit à payer pour l'entrée dans le parc. Seules les visites de la grotte sont payantes. A partir de 7$ par adulte, et jusqu'à 23 $ selon la longueur et la durée du circuit choisi.

Aucun logement n'est possible dans le parc. A l'extérieur, à un mile du Visitor Center se trouve le camping de Elk Mountain, ouvert de mi-mai à mi-septembre. 12 $ par emplacement.

 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~