wordpress stats
iconMissoula

300_missoula_montana_vue_generale_3_312Au cœur des Montagnes Rocheuses, Missoula est souvent assimilée à une ville de l'Ouest Pacifique, pour sa population majoritairement jeune, universitaire, cultivée, cosmopolite, hétéroclite, et pour une école littéraire et cinématographique qui évoque plus Los Angeles, San Francisco ou Seattle que les régions rurales de l'Amérique profonde.

Une petite oasis libérale dans une région traditionnellement conservatrice. Missoula s'étend de part et d'autre de la rivière Clark Fork, au centre d'une vallée montagneuse dont les sommets, comme McDonald Peak,  approchent les 3 000 mètres. A quelques centaines de mètres de Downtown,  la cime du Mount Sentinel domine la ville à l'altitude de 1 572 mètres.

A mi-chemin du sommet de Mount Sentine, encore appelé Mount Woody, se détache le grand "M" de ciment blanc de 38 mètres sur 30, symbole de l'Université du Montana à Missoula.

300_missoula_montana_downtown_3_312Au carrefour de cinq vallées, anciennes vallées glacières, et au confluent de trois rivières, la région fut occupée de longue date par des populations amérindiennes, Blackfeet et Shoshone.

La première exploration américaine dans ce lointain secteur fut celle conduite par Lewis et Clark, dont l'expédition fit étape au sud de l'actuelle Missoula en septembre 1805, puis au retour, durant l'été 1806.

Missoula fut fondée en 1864, comme ville étape et base commerciale dans le Territoire de Washington, sur la Mullan Route qui permit aux pionniers de rejoindre l'ouest à partir de Chicago en passant par les Dakotas.

Un fort militaire fut construit en 1877 afin d'assurer la protection des colons.

Le véritable développement de Missoula arriva en 1883 avec la voie ferrée du Northern Pacific Railway, qui permit à l'industrie, et tout particulièrement celle du bois, de prospérer.

300_missoula_montana_universite2_312Quelques années avant la fin du 19e siècle, le gouvernement du Montana choisit Missoula pour y implanter l'Université d'Etat. L'Université du Montana reste aujourd'hui le cœur vibrant de cette importante communauté de quelque 10 000 étudiants pour presque 70 000 habitants.

Les ateliers d'écriture, de "Creative Writing", y sont renommés. Et la région de Missoula compte un grand nombre d'écrivains, certains ayant acquis une réputation internationale. Ecrivains des grands espaces, non-conformistes, cowboys urbains, aventuriers, parfois exclus...  

Ils ne sont pas nécessairement nés dans le Montana, encore moins à Missoula, ils n'y vivent pas tous, mais ce groupe d'une cinquantaine d'auteurs a Missoula pour centre de gravité.

C'est le poète Richard Hugo (La Mort et la Belle vie - Si tu meurs à Miltown), titulaire d'un atelier d'écriture à l'Université, qui donnera l'impulsion.

Ses collègues ont pour nom James Crumley (Fausse Piste - Le dernier Baiser - La danse de l'Ours), William Kittredge (Cette histoire n'est pas la vôtre - La Porte du Ciel). 

Dès le début des années 60, la ville fut fréquentée par Richard Brautigan (La Pêche à la Truite en Amérique - La revanche de la Pelouse - l'Avortement - Tokyo-Montana express - Un privé à Babylone - Mémoires sauvés du vent),  Dorothy Johnson (L'homme qui tua Liberty Valence - Un homme nommé cheval),  Mildred Walker ( Blé d'Hiver - A Piece of the World - The Curlew's Cry), James Welch (C'est un beau jour pour mourir - La Mort de Jim Loney - A la Grâce de Marseille), Raymond Carver (Parlez moi d'amour - Les Vitamines du Bonheur - Elephant),  le très apprécié en France Jim Harrison (Légende d'automne - Faux soleil - La femme aux Lucioles - De Marquette à Vera Cruz - La Route du Retour - En Marge - En route vers l'Ouest), sans oublier Norman Maclean qui, dans le roman Et au milieu coule une rivière, raconte sa vie dans le Montana au début du 20e siècle.

Missoula est aussi la ville de naissance, en 1946, du réalisateur, peintre et musicien David Lynch, auteur de films parfois adulés parfois contestés, tels que Blue Velvet, Sailor et Lula, Mulholland Drive, Lost Highway ou Inland Empire.

300_missoula_montana_kayak_312Visiteurs ou habitants de Missoula profitent d'une grande variété d'activités en plein air : activités de montagne telles que le ski, la randonnée, l'escalade.

En ville même, ou à proximité, le rafting et le kayak sont très populaires, ainsi que le "tubing" qui consiste à descendre la rivière sur une chambre à air de camion.

Et pour une courte randonnée et un beau point de vue sur la ville, n'hésitez pas à emprunter le sentier sinueux qui domine le stade de football et l'université pour vous rendre au grand "M", qui symbolise tant l'université que la ville et l'Etat.
 
 
usaRecherche
 
usaNewsletter
 
usaMembres USA-Decouverte ?
 
  Facebook Twitter
 
Voitures ~
 
Vols ~